3 artisanats mexicains à découvrir

3 artisanats mexicains à découvrir

Welcome back sur le blog, les #mapacheaddicts ! Pour ce premier article de 2022, nous avions envie de revenir aux sources de notre aventure entrepreneuriale en nous immergeant au cœur de notre moteur : l’artisanat mexicain.

En effet, au fur et à mesure que Mapache grandit, nous mettons un point d’honneur à ne jamais perdre de vue notre mission qui est de préserver un artisanat local et ancestral. Mieux encore, nous avons fait le choix en ce début d’année (et à la suite de vos nombreux retours) d’être davantage transparents quant à la confection de nos créations… Un voyage au Mexique est d’ailleurs planifié en mai prochain afin de satisfaire votre curiosité bien placée ;)

Mais revenons-en à nos moutons ! L’article du jour célèbre tout ce que ce pays ensoleillé cultive de plus beau, de plus précieux et de plus coloré. Toujours en quête de créations fabriquées à la main avec amour, nous avons sélectionné trois artisanats coups de cœur, à découvrir avec émerveillement depuis votre canapé ou bien à explorer « pour de vrai » si vous avez la chance de vous envoler vers le Mexique au cours des mois à venir…

Les broderies de Tenango

 Le premier mot nous venant spontanément à l’esprit lorsque l’on évoque le Mexique est le suivant : la couleur. En s’intéressant à la culture du pays, on réalise rapidement que les artisanats mexicains jouent un rôle majeur dans la construction de cette représentation. En effet, les teintes utilisées sont souvent flamboyantes et les artisans n’hésitent pas à les associer entre elles pour un résultat unique et chaleureux.

Les broderies de Tenango incarnent d’ailleurs une excellente preuve de cet amour pour la couleur. Illustrant des scènes de la vie quotidienne ainsi que la faune et la flore de la région de Tenango de Doria, elles se distinguent grâce à un pêle-mêle de nuances vives et de dessins soigneusement brodés à la main.

Cette technique ancestrale que l’on retrouve aujourd’hui sur des nappes, des couvertures ou encore des toiles à suspendre est encore pratiquée par plus de 1200 artisans au Mexique. Mise en lumière dans les années 60 lors de la crise économique, elle tire ses origines du peuple indigène Otomi et les femmes se la transmettent de génération en génération (il en va d'ailleurs de même pour l’artisanat de la huarache, nos chaussures étant tressées uniquement par des femmes).

La confection de ces broderies est longue et minutieuse. Vingt-cinq jours sont nécessaires en moyenne pour les pièces les plus simples, mais cela peut aller jusqu’à plusieurs mois voire années pour des créations plus complexes. Pour les réaliser, plusieurs étapes se succèdent : les artisans commencent par couper un tissu en coton puis ils dessinent dessus au crayon. Ces esquisses servant de repères, ils viennent ensuite broder celles-ci avec leurs fils de couleur grâce à des techniques de point. Pour finir, ils lavent le tissu afin d’effacer les traces de crayon et le repassent. Magique !

Les textiles de Oaxaca

Si vous êtes de passage au Mexique et que vous êtes passionnée par le travail du textile, accordez-vous une pause à Oaxaca qui regorge de merveilles artisanales. Cette région située au sud du pays est incontournable pour ses mille et un savoir-faire liés à la présence de nombreux peuples indigènes sur ses terres, ces derniers ayant développé d’incroyables techniques de tissage et de broderie. 

Ici, chaque peuple possède sa propre manière de créer et les tissus ne sont pas seulement beaux : ils sont avant tout considérés comme un moyen de communiquer leur histoire, leurs croyances et leurs mythes. Les broderies sont réalisées à la main au sein des communautés avec beaucoup de finesse, grâce à des métiers à tisser que les femmes portent généralement en ceinture, autour de la taille.

Ces textiles se distinguent à travers leurs motifs géométriques, symboles des cultures locales, et les matériaux utilisés (laine, coton ou soie) sont colorés par le biais de techniques de teintures naturelles. Une fois tissés, ils servent à confectionner des vêtements, des accessoires ou encore de la décoration.

Et nous allions presque oublier : lors de votre visite à Oaxaca, n’oubliez pas de faire un saut au musée des tissus pour en apprendre davantage sur le sujet ;)

Le Sarape de Saltillo

 Notre dernier artisanat coup de cœur se nomme le sarape (ou serape) ! Il n’est autre que le symbole de l’indépendance mexicaine, et ce depuis le 19ème siècle. On l’identifie très facilement grâce à ses rayures multicolores et si on le portait comme vêtement à l’origine, il s’utilise aujourd’hui essentiellement en couverture lorsque les températures baissent (autrement dit, un sarape vous serait très utile en ce moment).

Avant d’être tissées, les fibres de cette pièce artisanale sont teintes à la main. Chacune d’entre elles est un exemplaire unique, le fruit d’un savoir-faire ancestral. Le sarape se compose initialement de laine mais le coton est également largement répandu pour davantage de douceur.

Originaire de la ville de Saltillo, cet artisanat célèbre le caractère authentique de la création mexicaine, que des ateliers familiaux tiennent à faire perdurer malgré le phénomène d’industrialisation. On vous invite alors à investir dans l'une de ses belles couvertures que l'on trouve très facilement au Mexique !

 

Si vous avez aimé cet article et que vous êtes fan de notre univers, n'hésitez pas à suivre nos actualités sur Instagram

Retour au blog
  • Comment éviter la surconsommation à Noël ?

    Comment éviter la surconsommation à Noël ?

    La période des fêtes de fin d’année, qu’elle soit attendue ou redoutée, est souvent synonyme d’une consommation aux proportions démesurées, justifiée d’une manière plus ou moins approximative. La preuve en...

    Comment éviter la surconsommation à Noël ?

    La période des fêtes de fin d’année, qu’elle soit attendue ou redoutée, est souvent synonyme d’une consommation aux proportions démesurées, justifiée d’une manière plus ou moins approximative. La preuve en...

  • Sac-cuir-automne-pablo-camel-Mapache-Mexique-artisanat-local

    Nos 3 conseils pour faire durer votre sac en cuir

    Quoi de mieux que l'arrivée de l'automne et des jours frileux pour se demander comment entretenir son sac en cuir ? Provenant de la peau d'un animal, cette matière aussi naturelle...

    Nos 3 conseils pour faire durer votre sac en cuir

    Quoi de mieux que l'arrivée de l'automne et des jours frileux pour se demander comment entretenir son sac en cuir ? Provenant de la peau d'un animal, cette matière aussi naturelle...

  • Comment décorer son intérieur grâce à l'artisanat ?

    Comment décorer son intérieur grâce à l'artisan...

    Bien que les journées d’automne soient particulièrement douces et solaires en ce moment, le froid va s’installer progressivement durant les prochaines semaines… Chez Mapache, on est convaincus que le changement...

    Comment décorer son intérieur grâce à l'artisan...

    Bien que les journées d’automne soient particulièrement douces et solaires en ce moment, le froid va s’installer progressivement durant les prochaines semaines… Chez Mapache, on est convaincus que le changement...

  • Comment construire un dressing plus durable ?

    Comment construire un dressing plus durable ?

    L'un des points positifs lié à l'arrivée de l'automne est le changement qui s'effectue dans notre dressing lorsque les températures chutent (on vous glisse d'ailleurs l'un de nos derniers articles qui vous...

    Comment construire un dressing plus durable ?

    L'un des points positifs lié à l'arrivée de l'automne est le changement qui s'effectue dans notre dressing lorsque les températures chutent (on vous glisse d'ailleurs l'un de nos derniers articles qui vous...

1 de 4